LA SOCIETE CIVILE DU GRAND KASAÏ FORMEE A L’OBSERVATION DE LONG TERME.

samedi, 15 octobre 2016 00:00

L’Hôtel GKT Holidays de Mbuji-Mayi a abrité du 13 au 15 octobre 2016, une formation des observateurs de long terme de la Synergie des Missions d’Observation Citoyenne des Elections (SYMOCEL) appuyée par le PROCEC. 30 représentants de la société civile du Kasaï Central et du Kasaï Oriental ont pris part à cette formation, qui est la première d’une série de six sur le même thème prévue pour se tenir dans certaines provinces de la République Démocratique du Congo.

Ces formations répondent à un besoin de renforcement des capacités des observateurs de la SYMOCEL en matière d’observation à long terme du processus électoral, et permettront de les outiller en vue d’un suivi et d’une évaluation efficace et professionnelle des opérations d’enregistrement des électeurs en cours.

Le PROCEC vise la mise en place de mécanismes impartiaux, cohérents, et professionnels d’évaluation du processus électoral. Il est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le consortium de l’ (EISA) et de Democracy Reporting International (DRI). Il appuie onze organisations de la société civile congolaise à savoir la Commission Episcopale Justice et Paix (CEJP)/ Commission Épiscopale Nationale Justice et Paix du Congo (CENCO) ; le Réseau national pour l’Observation et la surveillance des élections au Congo (Renosec) ; le Réseau d’Observation des Confessions Religieuses (ROC) ; le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) ; le Réseau des associations congolaises des jeunes (Racoj); le Réseau Gouvernance Economique et Démocratie (REGED) ; le Réseau Election Gouvernance et citoyenneté (REGEC); la Ligue des Electeurs (LE) ; Espoir pour Tous ; Caritas Kikwit ; et l’Université Uélé PEDUC.

Twitter Feed Display